Quelle huile moteur faut-il utiliser ?

Les voitures que l’on conduit nécessitent un entretien permanent. La plus courante consiste à changer l’huile moteur. Il est indispensable au fonctionnement normal du véhicule, aux performances et à la longévité du moteur. Il existe d’innombrables types d’huile moteur aux propriétés différentes sur le marché et si vous vous demandez laquelle mettre dans votre voiture. Cet article vous explique tout.

Huile moteur : fonction principale et variétés

La fonction principale de l’huile consiste à la lubrification des pièces connectées du moteur. Il limite les frottements entre les pièces. Ces derniers génèrent non seulement de la chaleur entraînant une perte de puissance, mais aussi une usure des pièces. L’huile moteur est constituée de 60 à 85 % d’huile de base. Elles peuvent être :

A lire également : Quelles sont les conditions pour la portabilité de la mutuelle santé après un licenciement ?

  • d’origine minérale conçue par le raffinage du pétrole brut,
  • d’origine synthétique fabriquée par synthèse chimique.

Les huiles semi-synthétiques sont des mélanges de bases minérales avec des bases synthétiques.

Quant aux additifs de performance, ils servent à l’amélioration de certaines propriétés de base ou à la compensation de certaines faiblesses de l’huile moteur de base. Les additifs allouent des propriétés telles que la protection anti-usure et la résistance aux pressions extrêmes, à la dispersion des contaminants, aux détergents, à la corrosion, à la protection contre l’oxydation, et plus encore. Pour connaître toutes les caractéristiques des additifs en détails, consultez ce site web https://www.3gpeurope.com/

A lire également : Location de voiture : flexibilité et confort sur la route

L’huile moteur adaptée à chaque usage

La meilleure huile est celle qui convient à votre véhicule. Pour savoir laquelle, il faut consulter ce que préconisent les constructeurs automobiles. Cependant, pour les personnes les plus exigeantes, il se décline des huiles hautes performances qui surpassent les normes du constructeur. Celle-ci est plus abordable pour les voitures performantes. Pour l’utilisateur lambda, l’huile proposée par les fabricants est recommandé.

L’huile à faible indice de viscosité qui permet une lubrification optimale du moteur tel que l’0W-20, en cas d’usage régulier à basse température, s’avère idéal.

Il vaut mieux, pour une utilisation régulière à températures chaudes ou modérées, acheter une huile 5W-40 à indice de viscosité élevé qui permet une meilleure optimale du moteur.

En usage compétition vous devez opter pour des huiles à indice de viscosité élevé comme le 10w-60 pour une lubrification optimale du moteur à haute température.

L’huile 15w-40 est de rigueur, si vous possédez un véhicule à essence plus ancien datant d’avant 2000 : diesel ou turbo ou kilométrage élevé. Une 15w40 plus épaisse peut compenser une consommation élevée d’huile. Avec cette viscosité, les intervalles de vidange doivent être réduits, vu que ce type d’huile perd plus rapidement ses propriétés lubrifiantes.

Si votre nouveau moteur date d’après 2000, qu’il soit diesel ou essence, avec un faible kilométrage, vous devez utiliser une 5w30 ou 5w40.

Si votre véhicule contient un filtre à particule, préconisée la 5w30, et dépendamment de la marque de la voiture avec la norme C1, 2, 3, 4.