La reprogrammation moteur et ses différentes phases

Votre voiture se trouve au cœur de vos activités quotidiennes. Elle constitue donc un élément clé pour vos activités. Il est donc important d’en prendre soin et pour son bon fonctionnement, l’élément à ne surtout pas négliger est le moteur. Avec la reprogrammation moteur, vous iriez plus vite et exploiteriez tout le potentiel de votre voiture. En procédant à une reprogrammation moteur, votre voiture devient bien meilleure qu’à la sortie d’usine. Cependant, il est important de confier cette opération à un professionnel de reprogrammation moteur Bordeaux pour s’assurer du résultat. Découvrez dans cet article ce qu’est la reprogrammation moteur et ses différentes étapes.

C’est quoi la reprogrammation moteur ? 

La reprogrammation s’avère une opération mécanique qui consiste à faire gagner à votre moteur plus de puissance. Il est bien de faire une reprogrammation moteur pour les voitures citadines, mais il est encore mieux de le faire pour les voitures déjà puissantes à leur sortie d’usine, car quelques chevaux en plus feraient une bien belle distinction. Cette opération mécanique peut se faire sur tous les modèles de voiture du moment où ils sont dotés d’un système de gestion électronique d’injection. En clair, la reprogrammation moteur consiste à revoir les réglages d’injection du boîtier. En modifiant les valeurs telles que, la suralimentation, le temps d’ouverture, la pression d’injection, l’avance d’injection et le nombre d’injections par cycle, le moteur gagne plus de puissance. De là, vous remarquerez une conduite souple avec très peu d’effort.

A lire en complément : Pourquoi le voyant rouge reste allumé ?

Première phase : le diagnostic

Cette phase consiste pour les techniciens de constater la voiture afin de s’assurer qu’elle peut supporter la reprogrammation et aussi voir si éventuellement le véhicule présente d’autres défauts.

Deuxième phase : les essais techniques au banc de puissance

Ici la voiture est installée sur le banc de puissance qui permet de voir si le moteur marche convenablement sans aucun défaut de puissance. Si les tests se révèlent négatifs, la reprogrammation moteur ne marchera pas.

Dans le meme genre : Quels sont les voyants qui mène à  une Contre-visite ?

Troisième phase : l’optimisation du boîtier électronique

C’est la partie qui prend le plus de temps durant le processus de reprogrammation moteur. Elle est tout aussi bien cruciale.  Ici, il est question de modifier les données du logiciel du boîtier pour amener la voiture à sa puissance maximum. Mais il faut toujours veiller à rester dans les normes, faute de quoi le moteur sera détruit. Il ne faut donc pas trop pour pousser les données. En raison de cela, il est important de confier cette opération à un professionnel qui s’y connait le mieux. C’est donc pour éviter tous autres risques pouvant occasionner l’endommagement de votre voiture.

Quatrième étape : les essais de vérification du moteur

Après la troisième phase, cette étape s’avère importante de s’assurer de ce que la voiture et le moteur répondent bien. Dans le cas contraire, des réajustements sont faits.